Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête

Un chien chinois nu de 9 ans nous est présenté pour des lésions des oreilles, des pattes et de la queue en aggravation.

 

Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête

Eric FLORANT

CES de dermatologie – Ex chargé de consultation de dermatologie ENVA

Clinique vétérinaire Les Sablons 78370 Plaisir

Commémoratifs et anamnèse :

Les lésions ont commencé dès l’âge de 9 mois avec des périodes de rémissions sans influence saisonnière. La dermatose est devenue chronique depuis 1 an environ. Au départ il n’y avait pas de prurit. Celui-ci est apparu récemment motivant les propriétaires à consulter, car le chien est gêné.

Ce chien vit avec 9 autres chiens et 5 chats dans un appartement. Il est nourri avec des croquettes de supermarché. Il est vermifugé 2 fois par an mais pas traité contre les puces.

 

Examen clinique :

Les lésions sont localisées aux extrémités des oreilles et de la queue, ainsi qu’au niveau des tarses, des coudes et de certains coussinets. On note au niveau des oreilles un épaississement localisé des pavillons, ainsi que des zones présentant des pertes de substance, avec un érythème, une hyperpigmentation, des squames ou des croutes épaisses. L’extrémité de la queue est dépilée et ulcérée. Au niveau des articulations des tarses et des coudes, on note une peau dystrophique, épaissie, érythémateuse, avec des zones hyper-pigmentées, et squameuses. Au niveau de certains coussinets, on note en zone centrale, soit une cicatrice en dépression, soit la présence de squames et de croutes sèches.

Le prurit se manifeste par du léchage.

 

Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crêteUn cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête Un cas de vascularite chez un chien chinois nu à crête

 

Examens complémentaires :

Les calques réalisés dans les zones ulcérées montrent des granulocytes neutrophiles avec des bactéries de type coccis, extracellulaires ou phagocytées.

Les raclages cutanés sont négatifs

Le bilan sanguin est normal (numération formule et biochimie)

SI VOUS ETES VETERINAIRE : Pour lire la suite de cet article, veuillez vous enregistrer en haut à droite. Merci