202301photo1 e1673019907454

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

Tayson est un Chien Mâle Berger Belge Malinois  de 4 mois  présenté en consultation de dermatologie pour une  dermatose ulcérative et crouteuse prurigineuse touchant préférentiellement les extrémités présente dès l’acquisition.

 

Catherine Laffort

CHV Alliance, Boredaux

Janvier 2023

 

Il vit en milieu péri-urbain, en maison avec jardin sans congénères. Il reçoit une alimentation industrielle achetée en grande surface.

Ses vaccins ne sont pas à jour, il est par contre correctement vermifugé et a reçu un comprimé de sarolaner (Simparica ND) 3 semaines avant la consultation. Seule est une otite est signalée parmi les antécédents médicochirurgicaux.

Les premières lésions seraient apparues à l’âge de 1 mois, une hypothèse de cellulite juvénile a été proposée et un traitement associant antibiotique et corticoïdes mis en place. Le jour de la consultation, Tayson est sous cephalexine (19 mg/kg 2 fois par jour), les corticoïdes oraux ont été arrêtés 5 jours auparavant sans rechute apparente.

Examen clinique

Tayson est en bon état général, quoique modérément abattu.

Il présente des croutes superficielles surmontant des érosions, une alopécie, sur les bords libres des pavillons auriculaires, les paupières et le chanfrein, le museau, l’extrémité de la queue.

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

 Photo 1

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger MalinoisPhoto 2

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

 Photo 3

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

Photo 4 : La zone périanale

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

 Photo 5 : Une dépigmentation de la truffe

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

Photo 5 : Des plages alopéciques en moucheture sur les membres (notamment en partie distale), les doigts

 

Un cas de dermatomyosite chez un Berger Malinois

 Photo 6 : Les coussinets sont épaissis marginalement et parfois fissurés 

 

Hypothèses diagnostiques 

Les hypothèses diagnostiques envisagées à la suite de cet interrogatoire et de cet examen clinique sont les suivantes :  dermatomyosite familiale, épidermolyse bulleuse,  vascularite et autres dermatopathies ischémiantes, lupus érythémateux, pyodermite superficielle, dermatophytose, dermatite à Malassezia,  démodécie, gale sarcoptique.

Examens complémentaires

Les Examens complémentaires suivants ont été réalisés :

– Examen en lumière de Wood négatif 

– Brossage/Peignage : négatif 

– Raclages négatifs 

– Examen cytologique de scotch tests : absence de surpopulation bactérienne ou fongique

– Culture mycologique négative

L’examen histopathologique de biopsies cutanées a montré une dermatite d’interface pauci-cellulaire lymphocytaire avec atrophie folliculaire, mucinose dermique, lésions de vasculopathie et de vascularite lympho-plasmocytaire, évoquant une dermatophatie ischémique associée à la dermatomyosite familiale.

Diagnostic 

Dermatomyosite familiale

SI VOUS ETES VETERINAIRE : Pour lire la suite de cet article, veuillez vous enregistrer en haut à droite. Merci

Bibliographie : sur demande