Nouveau cas clinique Elanco : Intérêt des nouvelles galéniques dans les otites externes du chien : exemple d’un gel auriculaire pour le traitement d’une otite aiguë à Malassezia

Une chienne Setter Anglais de 6 ans est présentée en consultation pour prurit auriculaire apparu une semaine avant. Elle est par ailleurs suivie pour une hypersensibilité aux piqûres de puces et une dermatite atopique évoluant depuis 5 ans.

 

  1. Brément* ; P. Bourdeau$ ; V. Bruet£

*DV, Résident ECVD, unité DPMA, Oniris, Ecole vétérinaire de Nantes, 

Ancien Assistant Hospitalier, unité DPMA, Oniris, Ecole vétérinaire de Nantes

$DV, Dip.EVPC/ECVD, Professeur

£DV, Dip.ECVD, Maître de conférence, Oniris, Unité DPMA, 44307 Nantes, France, tél. : 02 40 68 77 00, fax : 02 40 68 78 81, mail : thomas.brement@oniris-nantes.fr

 

Examen clinique :

L’examen clinique général ne révèle aucune anomalie. Le jour de la consultation (J0), l’examen otoscopique révèle une atteinte auriculaire bilatérale érythémateuse sans atteinte de la membrane tympanique. Le score OTIS-3 est de 6 pour les deux oreilles (Cf. tableau détaillé ci-dessous, selon Nuttall and Bensignor, 2014, [7]).

 

Examens complémentaires :

Des écouvillons auriculaires et des prélèvements de cérumen par curetage sont réalisés pour explorer des hypothèses d’otite parasitaire, fongique ou bactérienne.  La cytologie montre de très nombreuses Malassezia : 30 à 50 par champs (20 champs observés à Gx100). Aucune bactérie n’est observée. Aucun parasite n’est visualisé.

 

SI VOUS ETES VETERINAIRE : Pour lire la suite de cet article, veuillez vous enregistrer en haut à droite. Merci