Un cas d’érythème nécrolytique migrant


Auteur : Christian Collinot
Clinique vétérinaire du ROC
117, avenue du maréchal LECLERC
86100 CHATELLERAULT


Commémoratifs

Gab est une chienne de race Labrador de 13 ans. Elle vit en ville et est le seul animal de la maison.  Elle est régulièrement vaccinée et déparasitée (APE et API).  Elle est nourrie par une alimentation industrielle (croquettes) de bonne qualité. Elle n’est pas stérilisée et n’a pas d’antécédent  pathologique remarquable. Pour une chienne de cet âge, la mobilité et l’état général ne sont pas particulièrement altérés. L’appétit est conservé avec des phases plus boulimiques de temps à autres. Une polyuropolydypsie modérée est constatée depuis quelques temps sans qu’une date précise ne puisse être retenue.

Anamnèse

Des lésions cutanées croûteuses sont apparues et différents traitements antibiotiques n’ont pas apporté d’amélioration.

Examen général

L’état général de Gab se dégrade aux dires des propriétaires depuis l’apparition des lésions. Une baisse de l’appétit est notée et elle rechigne à se déplacer (« marche sur des œufs »). Une prise de sang ne révèle pas d’anomalie importante si ce n’est une baisse des albumines sériques. L’analyse d’urine ne montre pas la présence d’une protéinurie.

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 1 : vue générale Gab

Examen dermatologique

Le tableau est dominé par des lésions érythémateuses suintantes ulcérées et croûteuses qui se retrouvent autour de la bouche et sous le menton,

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 2 : Lésions érythémateuses et érosives péribuccales

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 3 : Lésions érythémateuses et suintantes sous le menton (profil)

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 4 : lésions sous le menton (face) mais aussi autour de la vulve et de l’anus.

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 5 : lésions érosives et croûteuses de l’anus

Les lésions les plus importantes et dramatiques se trouvent sur les coussinets et expliquent la répugnance de Gab à se déplacer.

On trouve une hyperkératose des coussinets

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 6 : Hyperkératose des coussinets

et des lésions ulcératives très profondes créant de véritables crevasses ;

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 7 : Lésions ulcératives et croûteuses de coussinets

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 8 : Crevasses dans les coussinets

La partie podale entre les coussinets n’est pas épargnée, elle est le siège de lésions érythémateuses ou suintantes présentant au contraire une décoloration.

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 9 : inflammation cutanée entre les coussinets

Synthèse clinique et hypothèses diagnostiques

Les lésions sont principalement érythémateuses, érosives, ulcératives et croûteuses. Elles concernent la face, l’anus et la vulve ainsi que les pieds. Le diagnostic différentiel envisage les dermatites de la face, celles des jonctions cutanéo-muqueuses et les pododermatites. Les lésions sont profondes (ulcératives).

Il faut envisager :
Compte tenu de son âge, l’absence de traitement préalable, sa sédentarité dans le centre de la France, son alimentation de bonne qualité, on envisagera d’abord un syndrôme nécrolytique superficiel (syndrôme hépatocutané), une maladie autoimmune et un mycosis fongoïdes.

Examens complémentaires

Des calques montrent la présence de coques et de polynucléaires.

Cinq biopsies cutanées pratiquées sous anesthésie générale montrent le même aspect.

  • Un épiderme hyperplasique avec une couche basale hyperbasophile (1)
  • un œdème et une vacuolisation des kératinocytes dans la couche sous cornée (2)
  • et une hyperkératose parakératosique (3).

Un cas d'érythème nécrolytique migrant

Photo 10 : histologie de l’épiderme

Une exocytose transépidermique de cellules variées (lymphocytes, neutrophiles) est notée. Cet examen confirme l’hypothèse d’érythème nécrolytique migrant.

Diagnostic

Érythème nécrolytique migrant (ENM).

SI VOUS ETES VETERINAIRE : Pour lire la suite de cet article, veuillez vous enregistrer en haut à droite. Merci