Un cas de panniculite podale stérile idiopathique chez un Berger allemand


Auteur : Emmanuel Bensignor – Août 2009
Spécialiste en dermatologie vétérinaire
DESV Dermatologie, DIP ECVD, CES Dermatologie
Consultant en dermatologie
75003 Paris, 35510 Rennes-Cesson, 44000 Nantes


Introduction

La panniculite podale stérile idiopathique est une entité rare, rapportée préférentiellement dans certaines races, notamment le Berger allemand. Son diagnostic est clinique et histopathologique et son traitement fait appel à des immunomodulateurs. Le tacrolimus pourrait être intéressant dans cette indication comme rapporté dans ce cas clinique.

Motif de consultation

Un chien Berger allemand, mâle âgé de 4 ans, est référé à la consultation de dermatologie pour des lésions suintantes localisées sur l’extrémité des membres.

Anamnèse – Commémoratifs

L’animal vit sans congénère, en Bretagne, dans une maison avec libre accès à un jardin.Il est correctement vacciné et mange une alimentation industrielle sèche de bonne qualité. Les traitements antiparasitaires sont à jour (application d’une pipette de fipronil tous les mois et vermifugation deux fois par an).

Les lésions sont apparues plusieurs mois auparavant. Aucun prurit n’est rapporté. Initialement, les propriétaires rapportent des «tâches» sur le carrelage de la maison, correspondant à un écoulement à partir de «plaies» aux pattes du chien.

Une consultation vétérinaire a suspecté des abcès et un traitement antibiotique à base d’amoxycilline et antiseptique avec de la Bétadine® a été prescrit sans succès. Une recherche de corps étranger a alors été réalisée sous anesthésie, sans plus de résultat. Le chien a par la suite reçu plusieurs traitements antibiotiques, avec de la céfalexine, puis une fluoroquinolone, pendant plusieurs semaines, sans résultat, avant d’être référé.

Examen clinique

L’examen général est dans les normes.

L’examen dermatologique à distance montre des lésions exclusivement localisées au niveau de l’extrémité des membres. Les deux membres postérieurs sont atteints.

Les lésions sont situées quelques millimètres au dessus du coussinet central. Avant la tonte, nous notons un magma de poils, de sérosités et de croûtes. Après tonte et élimination délicate des croûtes, la lésion apparaît comme une enflure localisée, érythémateuse, au centre de laquelle est présent un ulcère bien délimité, dont le centre laisse apparaître un tissu friable (photo 1). Une hyperpigmentation périphérique est associée. Il est possible de faire sourdre un liquide huileux à la pression délicate de la lésion.

Un cas de panniculite podale stérile idiopathique chez un Berger allemand

Photo 1 : vue rapprochée d’un pied: lésion alopécique,
érythémateuse, enflée, à centre ulcéré

Hypothèses diagnostiques

Les hypothèses diagnostiques envisagées sont: une furonculose bactérienne, une vasculite ou une panniculite stérile. Une mycose profonde, un lupus cutané ou une leishmaniose paraissent moins probable.

Examens complémentaires

Un examen cytologique est réalisé par calque direct. L’examen microscopique après coloration par le RAL® montre une population inflammatoire complexe, associant des polynuccléaires neutrophiles, des macrophages, des plasmocytes. Aucune bactérie n’est visualisée. Un examen bactériologique et une culture fongique sont ensemencés à partir d’une biopsie profonde après section de la portion superficielle du prélèvement. Aucune pousse bactérienne ou fongique ne sera possible. Une sérologie leishmaniose est négative. Le dosage des anticorps antinucléaires est dans les normes. Des biopsies cutanées sont réalisées aux marges des lésions, en utilisant un trépan, en ayant soin de prélever profondément les couches hypodermiques. Ceci est ici rendu possible par la localisation des lésions sur une zone relativement peu épaisse. L’examen histopathologique montre des images de panniculite pyogranulomateuse, avec inflammation de tout le tissu hypodermique par des cellules inflammatoires, sans mise en évidence d’agent infectieux.

Diagnostic

Le diagnostic retenu est donc celui de panniculite podale stérile idiopathique

SI VOUS ETES VETERINAIRE : Pour lire la suite de cet article, veuillez vous enregistrer en haut à droite. Merci