Un cas de folliculites bactériennes récidivantes secondaire à une DAC


Auteur : Catherine Laffort
Résidente ECVD auprès du Dr DN Carlotti,
Bordeaux


Motif de consultation

Tom, un chien Golden Retriever sable mâle de 3 ans est présenté à la consultation pour l’évaluation d’une dermatose prurigineuse corticosensible non saisonnière évoluant depuis 1 an.

Anamnèse

Tom vit dans la périphérie de Bordeaux dans une maison avec jardin, sans congénère. Il passe le plus clair de son temps à l’intérieur. Il reçoit une alimentation industrielle de bonne qualité ainsi que quelques friandises pour chien. Il n’a pas séjourné en dehors de l’Aquitaine. Il est traité mensuellement contre les parasites externes et tous les 6 mois contre les parasites internes. Ses vaccins sont à jour.

Les premiers signes cliniques sont apparus à l’âge de 2 ans sous forme d’une otite externe érythémato-cérumineuse bilatérale. Il a présenté depuis plusieurs épisodes d’otites externes ainsi que des folliculites bactériennes.

Examen clinique

Le jour de la consultation, Tom présente un érythème de la face interne des pavillons auriculaires et des conduits auditifs externes (Photo 1).

Un cas de folliculites bactériennes récidivantes secondaire à une DACPhoto 1 : érythème de la face interne du pavillon auriculaire D

Les faces dorsales des doigts des 2 antérieurs sont alopéciques (photo 2), les espaces interdigités sont érythémateux.

Un cas de folliculites bactériennes récidivantes secondaire à une DAC
Photo 2 : alopécie sur la face dorsale des doigts d’un antérieur

On note la présence sur l’abdomen de nombreuses macules hyperpigmentées, de papules et de pustules folliculaires (photo 3). Un squamosis dorsal net est observé.

Un cas de folliculites bactériennes récidivantes secondaire à une DAC
Photo 3 : macules hyperpigmentées, papules et pustules sur l’abdomen

En écartant le pelage, des lésions nummulaires alopéciques, érythémateuses bordées par une collerette épidermique sont visibles sur l’ensemble du tronc (photo 4).

Un cas de folliculites bactériennes récidivantes secondaire à une DAC
Photo 4 : lésion nummulaire alopécique,
érythémateuse bordée par une collerette épidermique

Hypothèses diagnostiques

Les hypothèses diagnostiques envisagées ont été les suivantes ;

  • Une folliculite bactérienne, une surpopulation bactérienne de surface
  • Une dermatophytose, une dermatite à Malassezia
  • Une démodécie, une gale sarcoptique, une pulicose, une cheyletiellose
  • Une dermatite allergique (DAC, DAPP)

Examens complémentaires

  • Peignages, brossages, raclages, trichogramme, sérologie gale sarcoptique et culture mycologique sont restés négatifs.
  • L’examen cytologique du contenu d’une pustule intacte a révélé la présence de polynucléaires neutrophiles avec de nombreuses images de phagocytose de cocci.
  • L’examen cytologique de scotch tests prélevés en région interdigitée a montré de nombreux cocci adhérents sur les kératinocytes.

SI VOUS ETES VETERINAIRE : Pour lire la suite de cet article, veuillez vous enregistrer en haut à droite. Merci